Less is More*

La liberté d’exprimer les rêves met en lumière l’énergie positive de chacun. Elle dévoile l’intime d’une famille, la culture et l’organisation d’une entreprise. Elle porte le bruit des rires, des colères, des conversations chuchotées ou des réunions enflammées.
Ce que chacun me révèle, je l’écoute et l’intègre dans ma réflexion. J’observe aussi. Le rapport à l’espace est personnel, il se caractérise par la fluidité d’un déplacement, voire la difficulté d’un mouvement. Je conçois des environnements adaptés où chacun trouve sa place. Chez lui, à son travail ou dans un lieu public. J’imagine des cadres de vie qui ressemblent à mes interlocuteurs.
J’aime l’idée de remplacer la course en avant par la réflexion et la valorisation des choix de ceux qui nous ont précédés. Ils ont construit des lieux et façonné leur histoire. La technologie, la sobriété des matériaux et l’ingéniosité du design sont là pour souligner et magnifier cet héritage. Tout en préservant celui des générations futures. Plus le trait est simple, plus l’essentiel devient possible.
Mes clients ont le choix. Je leur propose des alternatives, de l’innovation, des solutions et des sujets de réflexion. Je les encourage à décider et à s’engager selon leurs préférences. Le rêve leur appartient. Mon métier est de les accompagner pour le concrétiser.

Guy Beyler.

*Ludwig Mies Van Der Rohe (1886-1969). Architecte designer.

Alba - Architecte d'intérieur Strasbourg